Regards croisés,
une rencontre entre graphisme
et lumière
L'image tactile 2
Super Kaleida
L'image tactile
Data Flow
Pool Party
FDM 2014
Témoin/Witness
Olivier Vadrot
+ Fanette Mellier
Affiches 2015-16
Affiches 2014-15
Affiches 2016-17
Conférence JSLB
N → O → S → E
Vision dynamique #1
Vision dynamique #2
Affiches − Installation
Cascades − Installation
Cascades − Expérimentations
Cascades − Documentation
(édition)
Plus Plus Égal
Super Image #2
Super Image #2

Titulaire d'un DNSEP en design graphique
& interactivité (École Supérieure d’Art et
Design du Havre), j'exerce à Strasbourg
en tant qu'indépendante.
Je m'intéresse aux moyens dont nous
disposons aujourd’hui pour ‘voyager’
dans l’image. Mon travail de recherche est
couplé à une pratique, qui préconise
l'affiche, l'édition, le web et l'installation.
Parallèlement à ces expériences visuelles,
je travaille à différents projets en étroite
collaboration avec Camille Trimardeau,
dans le cadre de notre collectif évolutif
Plus+Plus+Égal=.
N'hésitez pas à me contacter pour une
commande, une collaboration ou simple-
ment pour discuter !

6, quai des Bateliers – 67 000 Strasbourg
(+ 33) 6 88 65 16 73
marjorie.ober@gmail.com


Mémoire de fin d'études (PDF) :
N → O → S → E

Réseaux sociaux, liens :
Facebook / Behance / LinkedIn / YouTube
CV / Index (ESADHaR)



Super Image #2
Travail sur la communication de l'évènement
Super Image* #2 : carton d'invitation,
page web, article (en cours), photographies.
Novembre → décembre 2016. Projets pour
le studio Horstaxe. *Exposition et vente
d'affiches sérigraphiées (Lézard graphique)
en édition limitée, avec Atelier Tout va bien,
Helmo et Superscript². Du 03 décembre
2016 au 19 février 2017 au CEAAC – Centre
d'Art (Strasbourg).


Affiches 2016-17



[Dans le cadre de Plus Plus Égal, et par
ordre d'apparition :]


Science Friction
Occur Books – 40 couvertures fictives et
fictionnelles.
Camille Trimardeau + Marjo-
rie Ober + Anouk Berthelot.
Catalogue accompagnant l'exposition
Science Friction de Frédéric Tacer à la
Galerie 65 de l'ESADHaR, dans le cadre de
la Saison graphique 15. Édition diffusée au
Palais de Tokyo pour l'exposition Vision,
Recherche en art et en design
, proposé par
l'ANdÉA — Association Nationale des
Écoles Supérieures d'Art, du 13 au 18 avril
2016. Visuels : Frédéric Tacer. Macules ori-
ginales, sérigraphie : Yann Owens. Reliure
(chaînette et dos à la Suisse) : Hélène
Pitassi. Format 210x297 mm, 224 pages.
Imprimées à l'ESADHaR en 6 exemplaires,
mai 2015. Typographies : Neutraface de
Christan Schwarz (2002) et Fugue de Radim
Peško (2010) pour les titrages, Minion
de Robert Slimbach (1990) pour les textes.


Archéologie du web
Camille Trimardeau + Marjorie Ober.
Installation interactive (prototype) qui
exprime littéralement l'idée de creuser dans
la toile, c'est un principe de navigation par
les images. Un ordinateur connecté à Inter-
net permet de saisir un mot dans un moteur
de recherche (Google), celui-ci enregistre
aléatoirement et automatiquement 15
images sous forme de strates superposées,
par le biais d'un programme codé en Pro-
cessing 3
. Ce résultat est ensuite projeté
sur un bac de sable, une Kinect© capte
les mouvements du spectateur et évalue la
topographie. En manipulant les sédiments,
on peut observer des analogies entre les
images qui se créent par couches de
profondeur. Projet publié dans Étapes: 234
(Écoles & diplômes)
en novembre 2016.
Programmation (Processing 3) : Jean-Noël
Lafargue. Structure : Hélène Pitassi. Table,
bois, sable, vidéoprojecteur, Kinect©,
ordinateur, Internet. ESADHaR, juin 2016.


Cache-Cache
Camille Trimardeau + Marjorie Ober.
Installation interactive qui matérialise de
façon poétique le routeur Tor. Ce projet
retranscrit visuellement le fonctionne-
ment du routeur, celui-ci empêche de suivre
le chemin emprunté par une connexion
pour permettre d'effacer progressivement
l'identité de l'utilisateur. L’itinéraire
parcouru par le spectateur est exprimé par
le biais d’un changement d’état; l’installa-
tion comporte une suite d’ordinateurs
reprenant les différentes phases de
transmission de données qu’exécute Tor.
Le tracking effectué sur chacun des
ordinateurs permet de suivre la trace du
spectateur. Cette trace se perd au fur et à
mesure de sa progression linéaire, se faisant
étapes par étapes — d’un moniteur à
l’autre — rappelant ainsi la structure de
Tor. Programmation (Processing) : Bruno
Affagard. Workshop proposé par Bachir
Soussi-Chiadmi et Raphaël Bastide,
octobre 2015.


Glas multimédia
Camille Trimardeau + Marjorie Ober +
Cécile Marie. Installation interactive qui
permet de créer sa propre mélodie funéraire.
Programmation (Processing) : Jean-Noël
Lafargue. Sons : Kōji Kondō, Super Mario
World
, 1992 (JPN). Workshop La Mort pro-
posé par J.-N. Lafargue, avec Miki Okubo,
octobre 2014. Table, tréteaux, bois, ordi-
nateur + clavier, ampli, mini haut-parleur,
Legos©, câbles. Typographies : création
originale pour le titrage et Officina d'Erik
Spiekermann (1990) pour les textes.


Festival Piednu 2014
Camille Trimardeau + Marjorie Ober.
Affiche sonore et interactive réalisée pour
le festival havrais de musiques expérimen-
tales Piednu. Format 400x600 mm. Bois,
punaises, élastiques. Encre offset noire
(appliquée au rouleau) pour les lettrages
imprimés sur les élastiques, sérigraphie 1
passe bleue (AQ) pour l'impression sur
bois. ESADHaR, mars 2014. Typographies :
Base (Nine) de Zuzana Licko (1995) pour le
titrage et Quicksand d'Andrew Paglinawan
(2009) pour le corps de texte.



[Dans le cadre de mon cursus de DNSEP.
Projets 2016-2012 :]



Cascades – Installation
Installation (accrochage de DNSEP),
ESADHaR (Studio photo), juin 2016. Image :
Cascade de l'Éventail, domaine du Hérisson,
Jura (photographie personnelle).


Cascades – Expérimentations
99 expérimentations, techniques mixtes,
ESADHaR, mai-juin 2016. Image : Cascade
de l'Éventail
, domaine du Hérisson, Jura
(photographie personnelle).


Cascades – Documentation (édition)
Projet expérimental mené en DNSEP.
Processus créatif qui retrace le cycle d'une
image (source), comme une collection des
occurrences de cette image. Laboratoire
de recherche organisé en 3 phases : docu-
mentation (immersion, informations) /
expérimentations (techniques et
plastiques) / installation (mise en espace
et connections entre les pièces, ~curating).
Ce projet affirme l’existence (purement)
médiale de l’image, il pose la question de la
multiplicité de ses apparitions, et de notre
incapacité à (toutes) les anticiper, c’est
une préoccupation majeure auprès des web
designers par exemple, face aux possibi-
lités du responsive. En dehors de la question
du support, il y a encore la technique qui
entre en jeu. La liquidité de l’image, cette
cascade, captée dans sa réalité, saisie
dans son environnement, semblait une
évidence pour certaines transpositions :
les techniques aqueuses comme la sérigra-
phie, la fluidité du numérique, etc.
Ce contexte de ‘filature’ m’a permis de
‘suivre’ cette image dans sa traversée des
médiums, et d’observer ses changements
d’états du papier à l’écran, chacun des
déplacements lui offrant une matérialité
propre et un potentiel plastique différent.
Cette exploration ‘verticale’, qui fait entrer
le regard dans l’image, (re)définit notre rap-
port à la reproductibilité technique (dixit
Walter Benjamin) et à la création picturale,
de l’impression à l’affichage. C’est un lâcher
prise, décloisonnant du carcan de l’ordina-
teur qui peut parfois nous enfermer dans
une certaine esthétique, un systématisme.
L’installation, qui au départ devait être
une sorte de mise à plat, un étalage assumé,
laissant apparaître le relief par les objets
eux-mêmes, sans hiérarchie, et rappelant
les restitutions de fouilles archéologiques,
est finalement devenue une installation
vivante, établissant des rapprochements
poétiques et/ou philosophiques, plutôt
qu’un inventaire scientifique. Format 148
x210 mm, 335 pages, papier Cyclus office
office 80 gr et Terraprint gloss 80 gr.
Reliure (création originale) : Hélène Pitassi.
Imprimée à l'ESADHaR, juin 2016. Typo-
graphies : Source sans, Source code de
Paul D. Hunt (2012) et Fedra serif de Peter
Bilak (2002). Image : Cascade de l'Éventail
domaine du Hérisson, Jura (photographie
personnelle).


Affiches – Installation
Ballade d’affiches qui propose deux types
de ‘voyages’ : une circulation dans l’espace
et une circulation de l’œil (égarement du
regard au sein de l’affiche). Le spectateur
peut ainsi compulser les visuels à la fois
dans une vue d’ensemble et dans une vue
frontale, au gré de son déplacement.
Accrochage de DNSEP. ESADHaR, juin
2016. Câbles, pinces, clous.


Vision dynamique #2
Programme interactif qui donne à voir des
images en translation dans l'espace (sphère
à 360°). L'interaction passe par l'utilisation
du cliquer/glisser de la souris (ou du pad).
Retranscription du discours tenu dans la
deuxième partie du mémoire ( N → O → S → E).
Codé en Processing 3 par Jean-Noël Lafargue,
juin 2016. Images : références tirées
du mémoire.


Vision dynamique #1
Programme interactif qui donne à voir des
images par couches transparentes succes-
sives. L'interaction passe par l'utilisation
de la souris (ou du pad). Retranscription
du discours tenu dans la première partie
du mémoire ( N → O → S → E ).
Codé en Processing 3 par Jean-Noël Lafargue,
juin 2016. Images : références tirées
du mémoire.


Mémoire de fin d'études
N → O → S → E. Nomadisme, voyages du
regard dans l'image
. Après m'être délimité
un champ d'actions dans le vaste domaine
de l'image grâce au mémoire, j'ai souhaité
construire mon projet de diplôme (DNSEP)
autour d'une promesse : proposer des
‘expériences d'images’. Je conçois mes
projets comme des outils qui traitent à
chaque fois d'un mode de voyage/un accès
à l'image différent. Fondamentalement,
ce qui m'intéresse, c'est ce que les images
convoquent quand elles sont composées
ensemble, quand elles sont mitoyennes
(≠ sens). Mon approche du design gra-
phique est donc soucieuse du travail de
montage (au sens où l'entendent Aby
Warburg, G. Didi-Huberman, J. Rancière
ou encore André Malraux dans son Musée imaginaire, 1947) et des questions que
soulève l'iconographie. Ce mémoire qui a
été un déclencheur, fonctionne comme
un repère face à cette mer d’images qui
noussubmerge aujourd’hui et où le regard
‘slalome’. C’est une réflexion autour du
rapport qui lie le spectateur à l’image,
mais sous la métaphore du voyage et de
l’Odyssée. La dimension ‘insulaire’ de ce
diplôme, qui appelle à la circulation,
se retrouve dans la présentation de mon
travail (accrochage sur trois salles,
ESADHaR, juin 2016). Imprimé à l'ESADHaR,
juin 2016. Suivi : Vanina Pinter et Bachir
Soussi-Chiadmi. Reliure (cousue au ruban):
Hélène Pitassi. Format 125x180 mm, 374
pages, papier Cyclus office 80 gr et Sirio
color smeraldo 80 gr. Couverture : simili-
cuir Karia bleu roy. Typographie : Inknut
antiqua
, Claus Eggers, 2014 pour les
titrages, Thesis serif, Lucas de Groot, 1994
pour le corps de texte et Aguafina script,
Sudtipos (Angel Koziupa y Alejandro Paul),
2007 pour les notes.


Affiches 2015-16
Série d'affiches pour le cycle de conférences
et de workshops à l'ESADHaR. Sérigraphies
imprimées en 2015-16 à l'ESADHaR.


L'image tactile 2.
Expérimentations, formes fluides : mode-
lées avec le logiciel Sculptris. Impressions
multiples (édition, tissu, 3D), mai 2015.


L'image tactile.
Expérimentations, gravure laser sur
livres, mai 2015.


Affiches 2014-15.
Série d'affiches pour le cycle de conférences
et de workshops à l'ESADHaR. Sérigraphies
imprimées en 2014-15 à l'ESADHaR.


Pool Party
Affiche 200X700 mm. Janvier 2015.


JSLB
Affiche réalisée pour la conférence de

Jérôme Saint-Loubert Bié à l'ESADHaR.
Format 500x65 mm. Tirage en sérigraphie,
une passe noire sur papier Cyclus 130 gr.
Typographies : Thesis Serif de Lucas
de Groot (1994) pour le titrage et Bembo
de Francesco Griffo (1496) pour le texte courant. Novembre 2014.


FDM 2014
Communication de la Fête de la Musique
organisée par l'association Irockois à
Niederbronn-les-Bains (67).
Affiche et flyer pour les dix ans de l'évène-
ment. Imprimée en offset aux formats A1,
A2 et A3, juin 2014. Typographie : Midiet
de Yamaoka Yasuhiro (2009). Juin 2014.


Super Kaleida
Prototype de machine lumineuse avec
une structure mobile doublée tournant
dans les sens horaires et anti-horaires.
Une fois immergée dans le noir, les images
superposées et animées sont amplifiées
par la lumière qui habille les murs et le
mobilier environnant. Format 600x400x470
mm, juin 2014. Bois, ampoule et équipements
électriques, moteurs de tourne-broches,
films transparents (typon), colle.


Corpus de DNAP
(note d'intention, références, biblio-
graphie). Regards Croisés, une rencontre
entre graphisme et lumière
.
Format 145x125 mm pour le livret, 145x70
mm pour la couverture, papier 80 gr ivoire,
cartes images bristol blanc. Couverture
cartonnée avec collant noir marouflé,
reliure collée/cousue. Juin 2014.
Typographie : Meta d'Erik Spiekermann
(1991) pour les titrages et Minion de
Robert Slimbach (1990) pour les textes
courants.


Olivier Vadrot + Fanette Mellier
Affiche réalisée en l'occasion de la conf-
érence donnée à l'ESADHaR par le scéno-
graphe Olivier Vadrot et la graphiste
Fanette Mellier pour son exposition
Pangramme à la Galerie 65 au Havre,
dans le cadre d'Une Saison graphique 14.
Format 400x600 mm, tirage en sérigra-
phie 2 passes (bleue et or), imprimée
à l'ESADHaR, février 2014. Typographie :
création originale pour le titrage, Quick-
sand
d'Andrew Paglinawan (2009) pour
le texte courant.


Témoin/Witness
Concours de nouvelles portant sur le thème
‘témoin’ (ESADHaR, Université du Havre,
librairie La Galerne). Affiche lauréate,
avec publication dans le magazine bimen-
LH Océane et conception de l'invitation
officielle. Format 400x600 mm,
novembre 2013. Image tirée du film Rebecca
d'Alfred Hitchcock, Joan Fontaine & Judith
Anderson (1940). Typographie : Triplex
de Zuzana Licko (1989).


Data flow
Recherches pour un système de visuali-
sation de données qui combine la 2D
à la 3D. Codé avec le logiciel Processing,
mai 2012.




© marjorie ober 2016.
Typographie : Proza Libre de J. de Waard
(Bureau Roffa), 2016.

+